La Côte d'Ivoire va investir 1 milliard d'euros pour restaurer ses forêts

La Côte d’Ivoire va investir 1 milliard d’euros pour restaurer ses forêts

La Côte d'Ivoire va investir 1 milliard d'euros pour restaurer ses forêts

La Côte d’Ivoire va investir 1 milliard d’euros pour restaurer ses forêts

En 50 ans, la Côte d’Ivoire a perdu une grande partie de ses forêts du fait de la culture du cacao. Ce pays est le premier producteur mondial de cacao, détenant 40% du marché. L’un des défis du gouvernement est de faire renaître la forêt tropicale perdue. C’est ainsi que la Côte d’Ivoire a annoncé vouloir investir un milliard d’euros pour restaurer 20% de ses forêts disparues d’ici 2030. Alain-Richard Donwahi, le ministre ivoirien des Eaux et Forêts, avait fait part de la prise de conscience de son gouvernement de la situation très inquiétante de l’un de ses trésors.

«Nombre de nos forêts classées ont été investies par les planteurs, notamment pour la culture du cacao, et cela a provoqué d’énormes destructions», reconnaît le ministre.

M.Donwahi présentait son plan: une politique de «la préservation, de la réhabilitation et de l’extension de la forêt, évaluée sur dix ans à 616 milliards de FCFA (1 milliard d’euros)». Le financement sera assuré par des partenariats public-privé.

Il y a actuellement près de 4 millions de personnes qui vivent du cacao en Côte d’Ivoire et il est rapporté que 500.000 tonnes de cacao sont produites dans des zones illicites ce qui accentue la déforestation illégale. L’industrie du cacao en Côte d’Ivoire (légal et illégal) représenterait 10% du PIB du pays selon la Banque mondiale et 40% des recettes d’exportation.

L’ONU Environnement, un partenaire clé, accompagne ce projet.

Retrouvez plus d’articles sur l’économie verte

Sources : France info

You can enable/disable content protection from Theme Options and customize this message too.